Ingénierie financière et transition énergétique du secteur des bâtiments tertiaires

En matière d’ingénierie financière, nous accompagnons nos clients du secteur des bâtiments tertiaires de façon spécifique, en raison de la nature de leur activité.
Notre clientèle subit en effet une contrainte de maîtrise de coûts liée à l’équilibre économique de son activité.

Notre expertise reconnue en ingénierie financière spécifique du secteur « bâtiments tertiaires » nous permet d’assurer un accompagnement compétent, efficace et adapté.

À l’issue de la phase d’études techniques, une fois les pistes d’économies d’énergie identifiées, surgit « l’écueil de la problématique budgétaire ».
Le discours que nous tenons à nos clients leur semble paradoxal : « Pour faire des économie, vous devez commencer par dépenser de l’argent.»

C’est précisément là qu’EnergyLease se distingue des bureaux d’études classiques.

  • Nous ne nous limitons pas à apporter une réponse technique : nous intégrons la « problématique budgétaire » aux solutions que nous préconisons.
  • Nous proposons ainsi à nos clients deux grandes options pour financer les actions d’économies d’énergie de leurs bâtiments tertiaires : les financements non remboursables et les financements bancaires.

Les chiffres à connaître

La consommation unitaire moyenne de l’ensemble des branches du tertiaire est environ de 204 kWh/m² *

La superficie chauffée est de 931 149 000 m² en incluant les branches « bureaux », « commerces » et « enseignement ». Elles représentant 64 % des surfaces chauffées**

* et ** :Source Ademe

Les financements non remboursables

Il s’agit de primes, subventions et aides financières, publiques ou privées, nationales ou locales, voire européennes.

Ces financements sont les plus rentables, car non remboursables.

EnergyLease reverse certaines de ces aides directement à ses clients, pour le compte de partenaires dits « partenaires obligés ».

Cette possibilité nous confère une très forte autonomie dans la gestion des financements de projets.

Les financements bancaires

Ces financements ne sont sollicités qu’en second recours car, étant remboursables, ils sont moins rentables.

Nous privilégions toujours les financements les plus rentables, c’est-à-dire non remboursables, veillant à réduire au maximum le « reste à charge »impossible à financer autrement que par des solutions bancaires et nous recherchons pour nos clients du secteur « bâtiments tertiaires »les financements les plus attractifs : bonifiés ou aidés, à taux zéro ou réduit.

Les financements à taux plein ne sont utilisés qu’en tout dernier lieu.

Parmi les solutions de financements bancaires proposés à nos clients du secteur « bâtiments tertiaires », figurent plusieurs types de contrats ou financements dits « spéciaux » :

les « contrats de crédit-bail » ou « contrats avec option d’achat », les « contrats de location financière » et les « financements déconsolidés ».

Expert en « financements déconsolidés », EnergyLease apporte ces financements bancaires spéciaux à ses clients du secteur « bâtiments tertiaires »

Forts d’une vingtaine d’années d’expérience en la matière, nous sommes en mesure d’apporter à nos clients des « financements déconsolidés » qui tiennent compte des nouvelles normes comptables internationales.

*Les nouvelles normes comptables internationales IFRS/IAS 19
IFRS :International Financial Reporting Standards ou normes internationales d’information financière
IAS :International Accounting Standards ou normes comptables standards

Les « financements déconsolidés » concernent les entreprises cotées en Bourse ou ayant une présence mondiale et qui mettent en place un financement pour l’une de leurs filiales.

L’entreprise est dans l’obligation de faire « remonter » ces financements au niveau du groupe : elle doit les « consolider ». (Consolidation : obligation légale, pour toute entreprise qui détient le contrôle d’autres entités, d’établir des comptes consolidés. Ceux-ci ont pour objet de présenter la situation financière d’un groupe de sociétés au même titre que si elles formaient une seule et même entité.)

Les solutions bancaires d’EnergyLease : secteur « bâtiments tertiaires »

La « consolidation » est donc soumise aux nouvelles normes comptables internationales, qui imposent une marche à suivre réglementaire aux entreprises concernées : dès que l’une d’elles fait appel à un financement, elle provisionne alors une somme d’argent égale à la somme mobilisée par ce financement, ceci afin de le sécuriser.

Autrement dit, l’entreprise doit garantir les financements auxquels elle a recours à hauteur de « 1 pour 1 ». Une obligation qui grève sa capacité d’endettement : autant d’argent rendu indisponible et qui ne pourra être reversé aux actionnaires. De ce fait, les grands groupes préfèrent largement recourir à des « financements déconsolidés » qui leur permettent, en toute légalité, de ne pas avoir à garantir le financement « à hauteur de 1 pour 1 » et de disposer ainsi, comme ils le souhaitent, des sommes dégagées.

EnergyLease, votre expert en financements déconsolidés

EnergyLease a une expérience reconnue de ces questions de « technique comptable » et sait « monter » les dossiers de « financements déconsolidés ».

Nous intervenons en effet depuis une vingtaine d’années dans le financement des actifs d’entreprises. À ce titre, nous maîtrisons l’ensemble des dispositifs de financement susceptibles de répondre aux problématiques propres à chaque entreprise. Nous sommes en mesure de vous proposer des financements avec « option d’achat »mais aussi des financements qui n’ont pas d’impact sur la capacité d’endettement de votre entreprise : des « financements déconsolidés » respectant les nouvelles normes comptables internationales.

Nous vous apportons des solutions financières adaptées aux contraintes réglementaires qui pèsent sur votre entreprise, quel que soit son statut, en toute légalité et confidentialité.

Le gain énergétique garanti
EnergyLease vous aide à faire des économies d’énergie grâce au « gain énergétique garanti ».

Découvrez notre offre, notre méthodologie et nos outils sur notre page Gain énergétique.

Comment agir sur les contrats énergétiques :